Prix moyens des carburants - tendances et perspectives au 17/10 - un march? qui tend ? se stabiliser

Evolution des prix moyens des carburants

Suivez l'?volution des prix moyens de carburants en France au cours du dernier mois ou de la derni?re ann?e.

Prix moyens des carburants Aujourd'hui Depuis 1 semaine Depuis 1 mois Depuis 1 an
Sans Plomb 98 1,399 ?/l  + 0,8 ?c/l 
+ 0,60 %
+ 3,9 ?c/l 
+ 2,90 %
+ 5,1 ?c/l 
+ 3,80 %
Sans Plomb 95-E10 1,318 ?/l  + 0,5 ?c/l 
+ 0,40 %
+ 3,4 ?c/l 
+ 2,60 %
+ 3,5 ?c/l 
+ 2,70 %
Sans Plomb 95 1,344 ?/l  + 0,7 ?c/l 
+ 0,50 %
+ 3,9 ?c/l 
+ 3,00 %
+ 5,0 ?c/l 
+ 3,90 %
Gazole +
Gazole 1,173 ?/l  + 1,4 ?c/l 
+ 1,20 %
+ 5,1 ?c/l 
+ 4,50 %
+ 6,9 ?c/l 
+ 6,30 %
GPL 0,694 ?/l  0 ?c/l 
0
- 0,1 ?c/l 
- 0,10 %
- 6,3 ?c/l 
- 8,30 %
BioEthanol E85 0,676 ?/l  - 0,2 ?c/l 
- 0,30 %
- 1,3 ?c/l 
- 1,90 %
- 7,5 ?c/l 
- 10,00 %
Prix moyens calcul?s sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM

L'annonce r?cente de l'accord au sein de l'OPEP aura  permis aux march?s de se ressaisir bri?vement, avec pour r?sultat une hausse de la majorit? des prix des carburants. 

Un march? qui semble vouloir se stabiliser 

Ce matin ? l'ouverture des march?s, le cours du Brent s??tablissait ? 50,16 $.

Les cours ont tendance ? refluer depuis la semaine derni?re enregistrant une petite correction depuis l'annonce russe de rejoindre la r?duction de production annonc?e par l'OPEP. Rappelons que les propos favorables ? la limitation mondiale de la production de Valdimir Poutine avaient en effet dop? les cours leur permettant d?atteindre un niveau qu'ils n'avaient plus connu depuis un an. 

Cependant, la difficult? que les pays membres de l'OPEP auront ? r?partir l'effort de r?duction semble ? nouveau limiter l'enthousiasme des march?s qui restent prudents dans l'attente de la r?union technique ? laquelle les pays membres, la Russie et d'autres producteurs sont invit?s fin octobre et de la r?union officielle ? Vienne qui se tiendra ? la fin du mois de novembre.

En attendant une annonce forte de l'OPEP, les march?s tendent ? se stabiliser surtout que du c?t? am?ricain, on enregistre une augmentation du nombre du nombre de puits de forage et une hausse de la production participant ? la surabondance de l'offre. 

Les facteurs structurels de la demande rendent ?galement une remont?e durable des prix de moins en moins probable selon les analystes. Seule une reprise forte de la croissance favoriserait une remont?e importante du prix du baril. 

De son c?t?, depuis vendredi, l'euro se ressaisit un peu face au dollar dans un march? relativement stable. Ce matin ? l'ouverture des march?s, l'euro valait 1,09656 $.

Nous pensons d?s lors que les prix ? la pompe vont ?galement avoir tendance ? se stabiliser dans les jours qui viennent. 

Date de publication : 17/10/2016 17:44:00

Articles plus anciens