Newsletter presse du 12/09/2016 : légère hausse des prix probable

Evolution des prix moyens des carburants

Suivez l'évolution des prix moyens de carburants en France au cours du dernier mois ou de la dernière année.

Prix moyens des carburants Aujourd'hui Depuis 1 semaine Depuis 1 mois Depuis 1 an
Sans Plomb 98 1,359 €/l  + 0,9 €c/l 
+ 0,70 %
+ 2,6 €c/l 
+ 2,00 %
- 0,7 €c/l 
- 0,50 %
Sans Plomb 95-E10 1,283 €/l  + 0,8 €c/l 
+ 0,60 %
+ 2,5 €c/l 
+ 2,00 %
+ 0,3 €c/l 
+ 0,20 %
Sans Plomb 95 1,303 €/l  + 0,8 €c/l 
+ 0,60 %
+ 1,9 €c/l 
+ 1,50 %
- 1,7 €c/l 
- 1,30 %
Gazole + 1,191 €/l  - 1,6 €c/l 
- 1,30 %
+ 1,9 €c/l 
+ 1,60 %
+ 0,9 €c/l 
+ 0,80 %
Gazole 1,120 €/l  + 0,1 €c/l 
+ 0,10 %
+ 2,6 €c/l 
+ 2,40 %
+ 2,0 €c/l 
+ 1,80 %
GPL 0,695 €/l  + 0,1 €c/l 
+ 0,10 %
0 €c/l 
0
- 3,4 €c/l 
- 4,70 %
BioEthanol E85 0,693 €/l  + 0,5 €c/l 
+ 0,70 %
+ 0,2 €c/l 
+ 0,30 %
- 3,9 €c/l 
- 5,30 %
Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM


De semaine en semaine, l'augmentation du prix des carburants se confirme et cette tendance à l'augmentation semble se confirmer sur des durées plus longues. On a cependant bénéficié d'une diminution des prix  du diesel suite à l'indécision des marchés. 

Un marché toujours indécis

Ce matin à l'ouverture des marchés, le cours du Brent s'établissait à 45,15 $

Les cours ont connu une belle remontée jeudi dernier après l'annonce d'une chute hebdomadaire massive et inattendue des réserves américaines de brut entraînant quelques spéculations. Mais l'enthousiasme est très rapidement retombé et le cours du Brent a tendance à revenir là où il était avant que les chiffres sur les stocks américains ne soient communiqués. Les rumeurs de marché laissent toujours penser qu'au lieu d'un gel de la production a confirmer lors de la prochaine réunion exceptionnelle que l'OPEP tiendra à la fin du mois à Alger, les pays participants se contenteront de fixer des plafonds afin de se laisser de la marge pour augmenter leur production.

Malgré le renforcement récent du billet vert face à l'euro, l'euro semble vouloir se ressaisir.  Ce matin à l'ouverture des marchés, l'euro valait 1,1240 dollar indépendamment des propos des responsables de la Réserve fédérale américaine qui ont relancé les attentes sur un prochain resserrement de la politique monétaire américaine. Les investisseurs continuent de s'interroger sur les intentions de la Fed, dont les responsables se réuniront les 20 et 21 septembre afin de statuer sur le resserrement monétaire.

Si cette situation de marché perdure, il est probable d'enregistrer encore une légère hausse des prix des carburants à court terme.

Date de publication : 12/09/2016 12:05:00

Articles plus anciens