La voiture autonome est en route

La voiture autonome est en route

Les technologies ne cessent d'évoluer et celles qui concernent l'automobile n'échappent pas à la règle. Prenons les équipements tels que le GPS, le cruise control ou l'aide au stationnement apparus durant la dernière décennie et qui nous facilitent aujourd'hui la conduite.

Aujourd'hui, nous sommes probablement aux portes d'une révolution dans le monde automobile: le véhicule autonome.

Sera-ce pour demain? Certes non, mais bien pour après-demain. Le géant de la technologie Google prévoit un lancement de son modèle sur le marché en 2018, et de grands constructeurs tels que BMW et Audi ont comme objectif de proposer un modèle ...abordable” en 2020. Une étude de BI Intelligence évalue à 10 millions le nombre de véhicules autonomes qui rouleront sur nos routes en 2020.

La voiture autonome, en quoi ça consiste ?

Au départ, il convient de faire la distinction entre les véhicules 100% autonomes et les semi-autonomes. La première catégorie est capable de réaliser seule un trajet d'un point A à un point B et de réagir de façon totalement autonome aux conditions de circulation. Il faut également distinguer les variantes avec et sans chauffeur. On prévoit l'introduction des véhicules autonomes avec conducteur dans les 5 années à venir; pour la version totalement autonome, il faudra encore patienter.

Qui sont les principaux acteurs sur ce marché?

Mentionnons en tête de peloton le géant mondial Google qui ne cache pas ses intérêts pour ce marché. En 2009, Google a effectué ses premiers tests sur la voie publique avec des prototypes sans chauffeur, non sans un certain nombre d'accidents.

Il y a bien entendu la marque Tesla, connue pour les hautes performances de ses moteurs électriques. La fonction ...pilote automatique” de Tesla permet à la voiture de déterminer elle-même lorsqu'il convient de freiner ou d'accélérer. Cette fonction permet également, sur demande du conducteur, d'effectuer automatiquement et en toute sécurité un changement de bande de circulation. Cette fonction équipant les derniers modèles de la marque est déjà utilisée sur la route, ce qui nous autorise à affirmer que Tesla est en bonne voie pour la conquête du marché du véhicule autonome.

Il y a Apple qui au plus tôt en 2019 présentera également son propre véhicule totalement autonome. Officiellement, la société de Cupertino n'a jamais dévoilé de prétentions sur le marché automobile, mais ces derniers mois ont laissé entendre des vélites en ce sens. A savoir qu'Apple a recruté un certain nombre d'experts dans ces technologies ainsi qu'en design automobile.

Que pouvons-nous attendre de la voiture autonome?

Une des attentes majeures est la diminution du nombre de victimes d'accidents de la route. On estime qu'avec l'introduction de ces véhicules, le nombre de décès sur la route va diminuer de façon drastique. Ces véhicules qui désormais communiqueront entre eux permettront de diminuer le nombre de collisions et d'accidents.

Cependant tout cela ne se fera pas sans difficulté. L'introduction du véhicule autonome est accompagnée d'un certain nombre de défis:

  • En termes de coûts de production: ceux-ci devront diminuer effectivement afin d'offrir un prix abordable pour le grand public ;
  • Au niveau des réglementations et des assurances: celles-ci devront être sérieusement adaptées ;
  • Un aspect psychologique: nous devrons nous affranchir de cette mentalité de ...propriétaire” pour adopter une attitude où prime la mobilité.

Date de publication : 26/09/2016 10:30:00

Articles plus anciens