Evolution des prix de vente : tendances et perspectives au 19/09/2016

Evolution des prix moyens des carburants

Prix moyens des carburants Aujourd'hui Depuis 1 semaine Depuis 1 mois Depuis 1 an
Gazole 1,118 €/l  - 0,6 €c/l 
- 0,50 %
- 0,7 €c/l 
- 0,60 %
- 0,1 €c/l 
- 0,10 %
Sans Plomb 95 1,304 €/l  + 0,1 €c/l 
+ 0,10 %
+ 0,3 €c/l 
+ 0,20 %
- 1,0 €c/l 
- 0,80 %
Sans Plomb 98 1,360 €/l  - 0,2 €c/l 
- 0,10 %
+ 1,0 €c/l 
+ 0,70 %
- 0,5 €c/l 
- 0,40 %
GPL 0,697 €/l  + 0,2 €c/l 
+ 0,30 %
0 €c/l 
0
- 7,2 €c/l 
- 9,40 %
Gazole + 1,184 €/l 
BioEthanol E85 0,689 €/l  + 0,8 €c/l 
+ 1,20 %
- 0,9 €c/l 
- 1,30 %
- 6,7 €c/l 
- 8,90 %
Sans Plomb 95-E10 1,281 €/l  - 0,4 €c/l 
- 0,30 %
+ 0,3 €c/l 
+ 0,20 %
- 2,3 €c/l 
- 1,80 %
Prix moyens calculés sur la base des prix disponibles sur CARBU.COM

Les prix des carburants s'inscrivent à la baisse dans la durée et restent globalement plus intéressant qu'il y a un an.  Le prix du gazole reste intéressant sur le court terme également, alors que l'essence sans plomb enregistre une légère augmentation à un mois. 

Un marché globalement à la baisse depuis une semaine

Ce matin à l'ouverture des marchés, le cours du Brent s'établissait à 43,72 $.

Un cours qui a connu une baisse en début de semaine dernière et qui oscille entre les 45 et 46 $ depuis quelques jours. Le cours du Brent avait fortement reculé la semaine dernière, en raison des craintes des investisseurs sur une surproduction du marché alors que la demande stagne. Les prix du pétrole semblent cependant regagner du terrain ce lundi alors que la perspective d'une relance de la production libyenne s'éloigne en raison des  combats dans la région limitant ainsi un rebond des exportations de brut.

Les investisseurs restent également peu convaincus dans l'attente de la réunion informelle que l'OPEP tiendra la semaine prochaine à Alger et qui s'annonce être une "rencontre de concertation et non pas de prise de décisions", selon le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo.

Vendredi dernier, l'euro baissait nettement face au dollar qui profitait de l'annonce d'un rebond de l'inflation américaine dans le contexte de spéculations sur les intentions de la Réserve Fédérale dont les responsables se réuniront les 20 et 21 septembre afin de statuer sur le resserrement monétaire. Ce matin à l'ouverture des marchés, l'euro valait 1,1158 $.

La semaine dernière, le gouvernement renonçait à alourdir la taxe sur les carburants. Il n'y aura donc pas de hausse supplémentaire de la taxe sur le carburant à prévoir dans le budget 2017 bien qu'une hausse de la TICPE d'un centime par litre de gazole et une baisse d'un centime par litre d'essence est déjà prévue dans le cadre du rapprochement de la fiscalité des deux carburants entamé cette année.

Date de publication : 20/09/2016 09:35:00

Articles plus anciens